Transcription tactique : Le 4231 de Jorge Jesus

Troisième analyse aujourd’hui avec un entraîneur qui cultive une véritable approche tactique, avec une grande crinière grise, du côté du sud de l’Europe : le fameux Jorge Jesus.

On s’envole donc au Portugal pour ,dans un premier temps ,vous raconter un peu l’histoire du monsieur, puis on passera sur FM pour en raconter un peu plus sur le style tactique, et essayer de recopier certaines bases, en vous apportant quelques détails et autre adaptations pour vous permettre de comprendre ce grand entraîneur.

Que la lumière soit !

Jorge Fernando Pinheiro de Jesus a été footballeur professionnel entre 1973 et 1989 au poste de milieu droit , jouant pour 13 différents clubs durant ces 17 années. Dès sa retraite, il se range sur le banc de touche pour devenir entraîneur. Il entraîna plusieurs clubs avant d’arriver à Benfica en 2009 et commença par « véritablement » écrire son histoire à ce moment là.

Le premier chiffre qui me saute à l’oeil, c’est tout d’abord un joli ratio de 70% de victoires avec le club, puis le titre d’entraîneur de Benfica avec le plus de titres remportés ( 10 ) ou encore entraîneur du club avec le plus de victoires ; bref, « mon gars sûr ».

Petit coup d’oeil sur le palmarès de Benfica sous son ère : 3 Liga Nos, une Taça de Portugal, 5 Taça da Liga, une Supertaça Cândino de Oliveira, et malheureux double finaliste d’Europa League en 2012/2013 et 2013/2014.

Pour la partie tactique, grâce à l’aide et au soutien de mon collègue portugais « José Soares », fin connaisseur du championnat portugais et du gars en question, nous avons surtout regardé le style de ces 3 dernières années où la tactique semble assez ancrée.

Voilà donc les compositions types sur les trois dernières années ; 4231, avec un milieu plus bas que l’autre, de « vrais » ailiers, un buteur complet : bref, rien de bien transcendant jusqu’ici, le plus intéressant reste, comme d’habitude, de voir comment on peut jouer autour de ces bases là.

Le style de JJ , c’est un football de possession, de combinaisons généralement courtes, avec une ligne de défense assez haute, et une pressing qui l’est tout autant. C’est un football étouffant pour l’adversaire. C’est également un style qui peut parfois amener au syndrome de « la possession stérile » face à un adversaire bien en place. La variété et le mouvement est donc amené par les ailiers, en profondeur ou de part leur capacité à faire la différence. Je pense avoir assez bien saisi les bases du jeu inculqué par ce grand monsieur. Et, afin de le rendre plus efficace, j’ai décidé de me servir des différents outils de création offensive suivant mon adversaire et des statistiques du match.

Donc, vous allez voir dans quelques instants une approche générale assez classique, mais dont l’originalité plutôt dans « la stratégie en temps réel ».

Et la lumière fut.

POSITIONNEMENT TACTIQUE.png
Mange ton positionnement
consignes collectives.png
Payes tes consignes

Concrètement, sur les différents replays à ma disposition pour analyser le jeu du Sporting, j’étais parti sur un 4231 avec 4 lignes bien distinctes. Mais William Carvalho, sur certaines phases de relances joue vraiment très proche des DC, c’est pourquoi j’ai préféré le faire jouer très bas dès le début. Et finalement, ça m’est paru tout à fait logique, dans l’idée de donner encore plus d’espace d’expression au génial Adrien Silva, le Box to Box lisboète, né à Angoulême. Comme je n’ai pas commencé dans l’ordre, je vais parler maintenant des latéraux, qui sont naturellement Latéraux Offensifs, qui ne sont pas aussi énormes que dans FM16. Néanmoins, dans cette tactique, leur présence dans la moitié adverse permet le repli latéral des ailiers opposants ; c’est à dire qu’au lieu de défendre dans leur camp face à mes créateurs axiaux, ils restent sur mes latéraux.

soutien-des-lateraux
Les rageux diront Photoshop

Pour la défense centrale, un peu d’originalité avec une doublette de « Défenseurs Relanceurs » ; poste de prédilection pour les deux, niveau technique bon, pas de feu rouge pour moi, ils aideront dans ce jeu de possession haute. Un peu peur des ballons longs, même si Semedo a une bonne accélération, il faudra être attentif car la tactique est assez exigeante pour ces joueurs.

Passons aux finisseurs/animateurs offensifs. Attaquant complet pour Bas Dost, car Jorge Jesus adore ce profil et sait les mettre en valeur ; inutile de vous rappeler les stats de Jonas avec Benfica ou encore de Slimani avec le Sporting. Pour les 3 milieux offensifs, du classique, je veux que les ailiers soient présents en tant que premier rideau de pressing, donc mentalité Soutien. Ruiz est un meneur de jeu, qui joue presque comme un second attaquant, j’ai donc fait le compromis Meneur de jeu avancé – Attaque, tout simplement.

stats-equipe
Dédicace à tous les caralhos et à tout mes amis bacalhau.

Consignes Individuelles

Gardien : Je demande au gardien de relancer court vers les défenseurs, pas seulement les latéraux étant donné qu’ils ont tous le niveau technique.

Défense : Absolument aucune consigne pour les 4 défenseurs, leurs rôles sont déjà exigeants, je n’ai pas besoin d’en rajouter plus.

Milieu plus bas : Spécifique à William Carvalho et à ses gestes techniques préférés, je lui rajoute seulement « Jouez plus court ».

Milieu plus au milieu : Pour le petit Adrien Silva, je lui demande de faire « Plus de passes risquées » car il possède déjà le geste technique préféré « Joue court et simple ». A la différence de Carvalho, je veux lui faire prendre plus de risques, et IRL il est fait ces passes là.

Ailiers : « Montez d’avantage » pour les deux car je souhaite principalement les trouver en profondeur afin qu’ils apportent le ballon dans la surface, signe assez distinctif de l’animation offensive souhaité par J. Jesus. Les ailiers vont faire quelques kilomètres…

AILIERS KM.png
Ca galope.

Milieu offensif centre : « Décrochez plus souvent » « Jouez plus court » afin qu’ils trouvent mieux les espaces au sein de l’animation offensive, qu’il se positionne proche de Dost si il le sent bien, ou proche des ailiers pour combiner.

Attaquant complet : Le mec a déjà 6 consignes imposées par le jeu. J’ai encore un peu de respect pour lui, donc je ne rajoute rien.

Style de jeu

but-jj-tactic

But typique.gif
J’aime pénétrer…
but typique 2.gif
dans la surface.

Adaptations

Cette fois je n’ai pas une autre tactique, mais plusieurs adaptations, car celles-ci m’ont pas mal débloquées de situations compliquées.

Le world famous « Possession stérile » : Vous avez plus de possession, plus de passes réussies, plus de tout, mais ça ne veut pas. Augmentez le rythme, jouez plus direct, enlevez décrochez de vos postes pour élargir les espaces de jeu.

Le «All-In» : Tel un joueur de poker, vous allez abattre vos cartes. «Créez le surnombre» & «Prenez plus de risques», sortez le meneur de jeu pour un attaquant supplémentaire, changez la mentalité des ailiers ; il faut aller chercher les 3 points !

Le « vicieux » : Petit coup d’oeil sur l’équipe adverse… Et là, vous apercevez un nom que vous ne connaissez pas sur la feuille de match. Le petit joueur formé au club, encore un peu frêle, qui remplace au pied levé le titulaire habituel. Jouez malin, faite de ce rêve pour lui, un véritable cauchemar ! Si c’est un défenseur droit, faites jouez l’équipe sur le côté gauche où votre ailier va lui donner le tournis comme Mancini face à Reveillère. Si c’est un meneur de jeu, faites que votre milieu défensif le marque à la culotte.

Difficulté à garder le ballon : « Conservez le ballon » pour reprendre confiance dans la gestion du ballon. Pour une fin de match serrée, vous pouvez le combiner à un rythme moins élevé, décochez « Prendre la défense de vitesse » pour éviter que vos joueurs offensifs portent la balle, favorisant encore plus la possession.

Résultats

classement-mi-saison
Ce qui est bien…
calendrier-mi-saison
mais pas top.

Heureusement que je n’ai pas encore affronté Benfica ! Le match nul était face à Porto, et j’ai vaincu Braga, auteur d’un début de saison catastrophique. Je ne sous estime pas mes performances non plus, mais globalement, c’est pas mal. Je pense qu’il me manque un petit ajustement dans la tactique pour que ça soit parfait, ou même un recrutement. Je vais voir durant ce mercato hivernal. En Ligue des Champions, le groupe n’était pas très fun : Juventus, Dortmund et Monaco. Nous terminons 3ème, et paradoxalement, j’ai trouvé l’équipe plus « libérée » durant ces matchs, malgré les défaites.

Conclusion

En résumé, la structure défensive est assez incroyable ; rapide, bien placée, technique, en gros : complet. Offensivement, je pense qu’il manque un petit détail pour que le mécanisme soit parfaitement réglé, je trouve que le meneur de jeu manque de quelque chose. Les adaptations ont apporté du réalisme à cette transcription car cela tient à l’intelligence tactique de cet homme, qui outre la solidité de sa base, trouve souvent la solution de part ces modifications ; soit par le positionnement, soit par des consignes.

Ecrit par Thomas P. avec une jolie passe décisive de José Soares !

Sources : Football Manager 2017 / Wikipédia / Whoscored.com / Sharemytactics / José et ses sites portugais

Crédit photo : SoFoot

7 commentaires sur « Transcription tactique : Le 4231 de Jorge Jesus »

  1. Bravo pour cet article mon vieux ! Hyper complet et fort intéressant !
    Pour Adrien Silva, je pense que FM ne récompense pas l’effort que tu développes à retranscrire une tactique IRL. Ainsi, la tactique serait peut -être plus équilibrée avec un Carvalho et un Silva sur la même ligne.
    Pour tes centraux, il semble que 2 défenseurs en couverture fonctionnent bien cette année sans qu’il y ait de logique réelle à cela. A voir si cela peut te permettre te performer en LdC !

    Aimé par 1 personne

    1. Salut Patrickstar ! Ca pourrait être intéressant de se pencher sur le style Simeone , oui ! Je le rajoute à ma liste d’idées, car je suis en train de commencer l’écriture d’une autre transcription tactique 😉 Merci de ton commentaire !

      J'aime

  2. Salut Touma, as-tu testé cette tactique sur une équipe faible ?
    Je viens de prendre en main une équipe à la lutte pour la relégation et je galère sur un match jouable à la maison.
    Sur un 4-3-3 j’ai l’impression qu’il y a un océan entre le milieu et l’attaque, le 4-2-3-1 vu la gueule des smicards ca peut le faire, je voudrais vraiment que ca passe au moins une fois avant de se farcir Kiev et le Shaktar.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s