Le rôle de Pivot – Analyse et mise en valeur

Voilà un rôle bien particulier dans le football et notre simulation d’entraîneur préféré : le pivot. Il n’y a pas vraiment d’exigence de taille dans les autres rôles sur le terrain ; il y a eu de bons petits gardiens, de bons petits défenseurs, le milieu de terrain propose tellement de variétés de rôles qu’il est impossible de s’y arrêter, et l’attaque par contre, on y retrouve le pivot.

Dans Football Manager, j’ai toujours galéré avec les profils de ce genre. Il a fallu ce dernier opus pour que je m’y intéresse vraiment. Je me suis d’abord intéressé au rôle d’Attaquant Défensif avec le monstrueux Davie Selke du RBL, un attaquant capable de prendre des ballons de la tête, effectuer un pressing sur les premières relances adverses, et créer des décalages par sa mobilité ou des passes, malgré des qualités techniques un peu réduites, assez moderne ( surtout dans les efforts de pressing ).

Le pivot a été un peu délaissé, vu comme un symbole du « on balance sur le grand, il va dévier de la tête, soyez pas loin. ». Alors oui, c’est sûrement ce qu’il fait encore de mieux parce que sa taille et sa détente font que généralement, il attire du monde sur lui, laissant ainsi des espaces pour ses coéquipiers. Si en plus d’attirer l’équipe adverse, il arrive à dévier le ballon, c’est la porte ouverte à toutes les fenêtres. Et c’est là que la beauté de FM opère. Nous avons finalement assez peu d’efforts à faire pour que l’équipe insiste sur le pivot. Je vais vous expliquer un peu plus en détails, sur le cas pratique suivant.

Tactique utilisée

Positionnement tactique S1 le havre.png Consignes collectives Le Havre S1.png

Une tactique plutôt basique. Peu de consignes collectives, mais des rôles plutôt clairs. Les 3 de devants tournent autour du pivot, un milieu fait le sale travail, l’autre régale, rien d’incroyable en défense. Si le gardien est bon en Dégagements, il peut tenter des renvois loin dans la zone du pivot. Simple. J’ai juste mis les joueurs dans leurs rôles préférés.

Je ne vais pas écrire un énorme paragraphe sur la tactique, c’est surtout le rôle et sa mise en valeur qui nous intéressent, c’était juste pour vous présenter le cas pratique avec cette charmante ville de Normandie.

Le caractère des passes n’est pas forcément sur « Directes« . Avec du mixte, le style de jeu de votre équipe autour du pivot sera un peu moins prévisible. Néanmoins, en adaptation de match, vous pouvez vous servir du « Directes » ou « Balancez devant » pour arracher le match nul ou la victoire.

L’aspirateur à ballons

Un petit peu comme les grands meneurs de jeu, on recherche le pivot. Il n’est pas là pour décrocher trop souvent, pour prendre les espaces, il remise : tête ou pied. Effectivement, il ne suffit pas d’être grand pour être un bon pivot : le jeu de tête, un bon placement, une technique de base correcte ainsi qu’une bonne vision du jeu pour voir comment la remise va être effectué.

Duhamel vs Orleans 56 ballons recus.png
Oh,oh,oh, géant vert !

Quelque soit le style de passes utilisé, il est souvent dans la même zone. Le screen est facile à comprendre : le pivot est pratique sur du jeu direct pour sortir de son camp ( regardez les longues passes dans notre camp ) et il est tout aussi utile pour du jeu court, et aspirer plusieurs joueurs dans la zone adverse ( regardez les passes courtes dans leur camp ). J’ai demandé à Duhamel ( le joueur du Havre, qui était Pivot sur ce match ) de jouer plus court afin de perdre le minimum de ballon ; logique de demander à quelqu’un qui reçoit beaucoup de ballons MAIS qui n’a pas d’énormes capacités techniques de jouer plus court.

ACTION TETE PUIS PASSE CLE.gif
But ou pas but ?

Point d’appui aérien pour sortir un ballon de contre attaque adverse, puis lorsqu’il y a un peu d’espace autour de lui, on peut pratiquer un jeu plus au sol. La passe clé est belle, dommage pour la finition !

Encore dans cette idée d’aspirateur à ballons, on peut voir sur le screen suivant l’espace libéré autour de la grande brindille :

Gribouillis Photoshopt.jpg

Sur l’action ci-dessus, les possibilités sont nombreuses : Attaquant intérieur dans un espace réduit, mais qui à la place de repartir derrière ou de tenter le latéral tout seul en haut ; en retrait avec les deux milieux axiaux ( d’ailleurs un peu trop proches sur l’action ! ) ; l’ailier lancé dans le dos de la défense ( et c’est cette solution qu’il choisira ) ; et malheureusement, le renard est hors-jeu.

Le grand rectangle crée peut offrir tellement d’opportunités sur une action, c’est un luxe d’avoir autant d’espaces dans les 30 derniers mètres adverses. Malgré un 433 assez axial de la part de l’équipe adverse ( les trois points rouges sont un DC, et deux MC ), il libère de l’espace dans la zone de confort de l’équipe adverse. Néanmoins, il faut quand même un petit bagage technique pour pouvoir combiner derrière et offrir la balle de but à mon ailier, j’en suis conscient !

Qualités requises

Il y a le bon pivot et le mauvais pivot. Dans ma partie au Havre, j’avais le choix entre Duhamel et Nathael Julian, un petit jeune de la réserve, vraiment pas des joueurs exceptionnels sur le papier. C’est pour ça que je ne souhaitais pas leur demander des choses impossibles techniquement ou tactiquement. Leurs statistiques sont plus que convaincantes :

Julian.png
Nathael Julian
Duhamel.png
Matthieu Duhamel

Mais, si vous avez une équipe supérieure ou que vous souhaitez aller un peu plus loin tactiquement, voici les qualités principales requises pour le rôle de pivot.

STATS REQUISES.png DESCRIPTIF ROLE PIVOT.png

Les pivots de qualité

Voici une petite liste composée de joueurs connus, mais qui restent des profils intéressants pour le poste :

Aleksandar Mitrovic ( Newcastle )

Christian « Mais oui » Benteke ( Crystal Palace )

Islam Slimani ( Leicester )

Edin Dzeko ( AS Roma )

Guido Carrillo ( AS Monaco )

Lukasz Teodorczyk ( Anderlecht )

Salomon Rondon ( West Bromwich Albion )

Jô ( Jiangsu )

Yaya Sanogo ( Partout Nulle Part )

Cheick « La Légende » Diabaté ( Osmanlispor )

Peter « Le Robot » Crouch ( Stoke City )

Ishak Belfodil ( Standard Liège )

Duvan Zapata ( Udinese )

Tammy Abraham ( Chelsea )

Shaquille O’Neal, Yao Ming, Joakim Noah, Pau Gasol ( J’adore l’humour, je trouve ça drôle. )

Je m’arrête là, c’était pour vous donner quelques noms, des pistes ; vous trouverez-vous même d’autres joueurs. N’hésitez pas à rajouter quelques pivots qui vous ont marqués dans les commentaires, ça peut toujours servir pour l’article !

Conclusion

Comme je le précisais dans l’introduction, j’avais du mal avec ce poste ; généralement, mes grandes tiges partaient sur la liste des transferts. Pour ma partie au Havre, j’avais un titulaire important ( Duhamel ) et un bon petit jeune ( Julan ) qui avaient le camembert tout vert pour le rôle de Pivot, et je me suis forcé à créer un style de jeu autour de ces joueurs.

CLASSEMENT S1 LE HAVRE.png

Sans regret. Avec l’accès à la Ligue 1, le niveau n’était en collération avec la division, et j’ai senti la différence d’efficacité de la tactique, avec des défenseurs robustes, meilleurs en Anticipation, Agressivité mais surtout : plus physiques que mes pivots !

Alors, concrètement, si votre pivot ( ou celui que vous supervisez ) est compétent ou est au-dessus du niveau général, foncez, car comme il est écrit dans le descriptif du rôle : « Un attaquant pivot peut transformer une équipe moyenne en bonne équipe (…) ».

Ecrit par Thomas P.

Sources : Football Manager 2017 / https://fmpressure.com/2016/08/03/how-i-use-a-target-man/

Crédit photo : Nicematin.fr ( pour les plus jeunes, le grand monsieur est Jan Koller, un buteur tchèque qui jouait notamment au Borussia Dortmund avec Tomas Rosicky , Amoroso, Jens Lehmann ou encore le fameux Dédé )

6 commentaires sur « Le rôle de Pivot – Analyse et mise en valeur »

  1. Mais ouiiiiii Benteke ! Oh le trio Diabaté, Crouch et Benteke… Si c’était dans la même équipe, je peux te dire qu’il y aurait du passement de jambes !

    J'aime

  2. J’ai vraiment du mal avec les pivots, du moins dans les grands championnats. Je trouve qu’ils attirent trop les ballons et les joueurs ont tendances à trop balancer. Faut à la fois un bon pivot et de bons passeurs en défense. Mais si il passe autravers de son match, le pivot peut vite devenir un poison.

    J'aime

  3. Dans un système à 2 pointes style 4 4 2 ou 5 3 2 je trouve que çà fonctionne pas mal dans FM, tout seul en pointe à évité à moins d’avoir des joueurs autour, on en revient toujours à l’idée que le pivot doit avoir des joueurs à proximité de lui pour être utile à l’équipe

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s