Lebohang Mokoena – FM 2005

Le 5 Novembre 2004, la franchise Football Manager renaissait de ses cendres, héritée des opus Championship Manager, elle se préparait a dominer le genre de la simulation/gestion sportive comme aucune autre ne l’avait jamais fait.
Aujourd’hui nous allons prendre des nouvelles du plus grand footballeur sud-africain toutes simulations confondues : Lebohang Mokoena. Qu’est-il devenu ? Les recruteurs de l’époque avaient-ils vu juste ?

Avant FM

Mokoena est né le 29 septembre 1986 à Diepkloof, petite ville à quelques kilomètres au Sud-Est de Johannesburg. Lebohang est un jeune talent, et à 17 ans, il fait ses débuts en première ligue Sud-Africaine avec les Orlando Pirates, en rentrant contre Santos le 1er novembre 2003. Il évolue au poste d’attaquant, et peut également jouer un cran plus bas.
Cette année là, il marque 5 fois en une vingtaine de matchs, sautant les échellons aussi prématurément , il est donc naturellement mis en valeur par les superviseurs travaillant pour Sports Interactive, et devient donc reconnu comme un l’un des joueurs les plus prometteurs du pays.

FM 2005

Il a donc 17 ans au début du jeu, et vient de fêter sa première sélection, il s’impose comme l’un des joueurs indispensables de cet opus.
Vous ne vous en souvenez plus, vous n’avez pas tenté l’aventure cette année là.Vous voulez savoir pourquoi concevoir FM2005 sans considérer Mokoena, c’est une erreur ? Regardez !

Lebohang Mokoena FM2005.jpg
Le bonhomme, à l’époque.

On voit assez facilement que l’on est tombé sur une perle rare, mais ce qui a grandement popularisé le joueur, c’est son prix, disponible à partir de 500 000 euros. En plus il n’était vraiment pas difficile à convaincre de venir dès cette somme dépensée, il demandait un salaire vraiment faible. Il acceptait aussi de signer dans la plupart des clubs européens, dès la deuxième division !

Un joueur d’un niveau exceptionnel, utilisable sur tout les fronts de l’attaque, il s’agissait d’un attaquant complet, et capable d’amener le danger dans toutes les défenses d’Europe, en somme, une machine capable de finir la saison avec plus de 40 buts toutes compétitions confondues , il était l’une des pépites du jeu .

Et si une bonne partie de la communauté de l’époque l’a utilisé, c’est parce qu’il pouvait s’intégrer dans toutes les équipes, quelque soit le niveau ! On pouvait l’imaginer au Real Madrid des galactiques, aux cotés de Zidane, Beckham, Ronaldo et Figo, à Liverpool, avec Gerrard et Cissé, les futurs champion d’Europe, etc … Ou bien le faire jouer aux cotés du grand Bonaventure Kalou, à l’AJA, en remplaçant l’inénarrable Guy Roux !

Après FM

La légende virtuelle n’a malheureusement pas confirmé, il est même devenu un joueur moyen du championnat sud-africain, bien loin d’obtenir les statistiques que l’on obtenait généralement avec lui dans le jeu.
Après plusieurs saisons aux Mamelodi Sundowns, il a signé a l’été 2016 aux Ajax Cape Town, il poursuit sa carrière dans son pays d’origine, sans avoir véritablement explosé.

Les statistiques de sa carrière

Orlando Pirates ( 2003 – 2009 ) : 98 matchs 13 buts.
Mamelodi Sundowns ( 2009 – 2016 ) : 80 matchs 10 buts.
Ajax Cape Town ( 2016 – aujourd’hui ) : 3 matchs ( au 9 mars 2017 )
Equipe nationale sud-africaine : 8 matchs 0 but.

Un screenshot FM 2017, pour vous faire un avis :

Lebohang Mokoena FM17.png
Limite, il serait plus intéressant en Ailier…

Finalement Lebohang Mokoena, c’était un attaquant tellement polyvalent, régulier, efficace, et pas cher, qu’il a laissé une profonde empreinte dans la communauté Football Manager.
En France on retiendra le « Prends Mokoena » comme réponse a tous les problèmes sur différents forums , ou encore l’hébergeur d’images Mokoenashack.org, , il est donc, devenu un « meme » sur ces forums, et a probablement marqué la carrière d’un grand nombre de managers en herbe ! Et vous, qu’avez vous fait avec votre Lebohang Mokoena ?

Ecrit par Mathilde K. / Corrections Thomas P.

Crédit photo : Goal.com

Sources : Transfermarkt / ZQSD / Football Manager 2005 & 2017 / Wikipédia

2 commentaires sur « Lebohang Mokoena – FM 2005 »

  1. J’ai plus été marqué par César Delgado perso ! IRL, il a cependant mieux réussi que Mokoena, ce qui rend la légende de ce dernier encore plus belle.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s