Comprendre la MLS

La Major League Soccer (MLS), est la principale ligue professionnelle de football en Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada).

La ligue est dite « fermée », autrement dit, il n’y a pas de système de promotion-relégation. Seules les équipes qui payent pour entrer dans la ligue peuvent y participer. C’est pour cette raison que le nombre d’équipes évolue presque chaque année, une équipe est déjà prévue pour intégrer le championnat en 2017 et deux autres en 2018.

L’organisation du championnat

En 2016, 20 équipes sont réparties en deux conférences de 10 équipes chacune, Est et Ouest.

Le championnat a lieu de mars à décembre et se déroule en deux phases :

La saison régulière

Chaque équipe dispute 34 matchs, elle jouera 2 ou 3 fois contre les équipes de la même conférence qu’elle et une fois contre chaque équipe de l’autre conférence. Au terme de ces 34 rencontres, l’équipe qui termine en tête du classement général reprenant les deux conférences remporte le MLS Supporters’ Shield. Et si l’équipe est américaine, elle obtient un ticket pour représenter les Etats-Unis à la Ligue des Champions de la CONCACAF.

Un mini tournoi est joué entre les équipes canadiennes pour déterminer qui y représentera le Canada.

Les play-offs

Ils se disputent en 4 tours et opposent les 6 premiers de chaque conférence.

1er tour (match unique) :

Le 3e reçoit le 6e et le 4e reçoit le 5e.

2e tour (aller-retour) :

Le 1er de sa conférence sera opposé à l’équipe la moins bien classée lors de la saison régulière à s’être qualifié pour le 2e tour. Le 2e, lui, affrontera l’équipe restante.

3e tour, finale de conférence (aller-retour) :

Ce tour met aux prises les 2 équipes restantes et désignera les vainqueurs de conférences.

4e tour, MLS Cup (match unique) :

La grande finale de ces play-offs qui oppose le vainqueur de la conférence Est au vainqueur de la conférence Ouest. Le gagnant remporte la MLS et se qualifie pour la Ligue des Champions de la CONCACAF.

Les contrats et salaires

La grande différence par rapport aux autres championnats professionnels est que ce ne sont pas les clubs qui sont propriétaires des contrats de leurs joueurs, mais bien la ligue. Cette dernière attribue donc une masse salariale appelée « plafond salarial » qui est la même pour chaque équipe et qu’il ne faut pas dépasser lors de l’enregistrement des 28 joueurs qui participeront au championnat. Les joueurs que vous n’aurez pas sélectionnés parmi vos 28 seront placés sur la liste des joueurs libres (voir plus loin).

La MLS a instauré un salaire minimum et un salaire maximum qu’on ne peut pas dépasser. Néanmoins, afin d’attirer des joueurs de renom, elle a introduit la règle du « joueur désigné » appelée aussi règle Beckham. Cette règle permet aux clubs d’acquérir jusqu’à trois joueurs dont les salaires dépassent le salaire maximum autorisé, le club devant se charger de payer le reste du salaire qui dépasse cette limite. On lui a donné le nom de Beckham car c’est lui qui a bénéficié de cette règle le premier.

Je ne vais pas entrer dans les détails, parce que ce serait fastidieux et relativement long, mais sachez simplement que l’âge des joueurs désignés ne représente pas le même poids dans le budget salarial. Ainsi, un joueur désigné de moins de 21 ans pèsera moins lourd sur le budget salarial qu’un joueur désigné de plus de 21 ans et encore moins qu’un joueur désigné de plus de 23 ans.

Recrutement des joueurs

Il existe différentes façons d’acquérir un joueur. Il y a la traditionnelle offre de transfert/prêt contre de l’argent, mais également les différentes drafts et les échanges :

Draft des joueurs libres

Elle a lieu juste avant le début de la saison. Elle permet de repêcher des joueurs laissés libres par leur club lorsqu’il faut procéder à l’enregistrement de l’effectif. Cette draft se déroule en deux tours et chaque club choisit l’un après l’autre un joueur qui fait partie de la liste créée par la MLS. L’ordre des clubs dépend directement des résultats de chaque équipe lors de la saison précédente de façon à ce que les équipes ayant eu les moins bons résultats choisissent en premier.

Un point extrêmement important à prendre en considération avant de « drafter » un joueur, c’est le fait que vous récupérez le joueur ET son contrat. Si le joueur a un salaire de 20.000€/m pendant 3 ans, par exemple, vous ne pourrez pas le changer.

SuperDraft

De loin la draft la plus intéressante, elle se déroule en 4 tours. La majorité des joueurs susceptibles d’être recrutés sont des étudiants de dernière année évoluant dans le championnat universitaire (NCAA) qui ne sont plus qualifiés pour y participer. Dans FM, cette draft permet d’engager les meilleurs regens américains, canadiens ou venant des pays voisins. L’ordre dans lequel les équipes peuvent choisir un joueur est le même que pour la draft des joueurs libres.

Parmi les joueurs qui sont sur la liste de la SuperDraft, certains joueurs sont considérés comme « Generation Adidas ». Cela signifie qu’ils sont passés par un programme conjoint de la MLS et d’Adidas dédié au développement des plus grands talents locaux. Ce programme permet à des joueurs qui ne sont pas en dernière année universitaire et qui sont talentueux d’être placés sur la liste de la SuperDraft.

Re-entry draft

Lors de cette draft, les joueurs qui sont en MLS depuis un certain nombre d’années déjà et qui sont en fin de contrat ou que l’option n’a pas été levée par leur club peuvent être sélectionnés par les clubs selon le même format que les autres draft. Elle se déroule en 2 phases qui ont lieu à une semaine d’intervalle.

Les échanges

Outre les transferts classiques et les drafts, il y a également la possibilité de faire des échanges de joueurs, encore une fois vous échangez le joueur et son contrat. Vous pouvez également inclure de l’argent, des places de joueurs étrangers (8 par club à la base), les droits sur un joueur, mais aussi, et je dirais même surtout, des choix de draft. Si vous jouez le titre par exemple, il serait bien vu d’essayer de récupérer le 1er choix de la SuperDraft de la dernière équipe du classement.

A noter également que vous n’avez pas le droit d’engager plus de 6 joueurs « découverts » par saison, un joueur découvert est un joueur qui n’est pas sous contrat avec la MLS.

Conclusion

J’ai abordé ici les grands points de la MLS sans rentrer volontairement dans les détails, il faudrait bien plus qu’un article pour tout expliquer. Je pense que c’est l’essentiel à savoir avant de se lancer dans une carrière outre-Atlantique afin de ne pas se sentir perdu devant tant de choses inconnues. Et puis il n’y a rien de tel que la pratique pour découvrir les choses en détail.

Je conseille ce championnat principalement aux gens qui se lassent des championnats européens, ou qui cherchent un nouveau défi. Il est tellement différent et unique en son genre, que vous aurez presque l’impression de découvrir un nouveau jeu.

Ecrit par Anthony M.

Sources : Wikipedia / pressbox.mlssoccer.com / Football Manager 2016

3 commentaires sur « Comprendre la MLS »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s